• CHAPITRE 5 : Ce qui commence mal finit mal

    Dans les chapitres précédents... Tonny a tenté de soulager Bratley à propos de l'existence des créatures et ce dernier en a profité pour se confier... Malgré son rétablissement, Branch ne veut toujours révéler son petit "secret" à Dayvid... et un malfaiteur a fait son apparition à Moonlight Falls...

     

    Moonlight Falls est une ville gorgée de créatures en tout genre. Vous pouvez y vivre en toute tranquillité, telle que vous êtes.

     

    Du vampire végétarien à la petite fée adoptée…

     

    Ou d’un humain pêcheur à un loup-garou solitaire…

     

    Malheureusement, une ville si tranquille rime aussi avec hostile. Tout le monde peut être en danger…

     

    Tout comme cette pauvre infirmière qui venait de se faire tirer dessus par un inconnu.

     

    Elle s’appelle Navita Singh. Elle est urgentiste à l’institut Bloom de Moonlight Falls… et la découverte de son corps est un véritable choc pour ses collègues qui l’appréciaient beaucoup, d’autant plus que son mari travaillait à ses côtés. Heureusement pour elle, la balle ne l’avait pas tuée car c’était une louve-garou mais l’équipe médicale a découvert qu’il s’agissait d’une balle en argent.

     

    La nouvelle de cette tragédie se répandit rapidement… les patients qu’elle avait soignée l’adoraient...

     

    Ses amis étaient outrés de cet événement...

     

    Son mari bien qu’en froid avec celle-ci était mort d’inquiétude... 

     

    Cette information alarmante fut un véritable choc pour tout le monde, notamment pour un homme qui avait eu une histoire d’amour avec celle-ci dans le passé.

     

    En découvrant qu’il était question d’une balle en argent, les autorités locales purent constater que cette balle était bien destinée à la malheureuse Navita car l’argent est l’unique chose qui peut tuer un loup-garou…

     

    Oui, désormais, tous les habitants de Moonlight Falls savaient qu’un chasseur de créatures demeurait parmi eux, et ils ne tarderaient pas à découvrir qu’il n’avait pas finit de sévir…

     

    Une balle en argent, vous dites ?!

    Oui, c’est ce que m’a dit mon mari… c’est lui qui a trouvé Navita, assure la jeune femme.

    C’est bizarre qu’elle ait reçu une balle en argent, et pas une balle ordinaire. Je ne savais même pas que ça pouvait tuer un loup-garou…

    Mon cher Maxwell, au lieu de pêcher tu devrais t’intéresser un peu à cette ville… seul l’argent est capable de tuer un loup-garou, une sorcière et d’autres créatures, déclare Gladsten en s'adressant au rouquin.

    Je m’y intéresse… seulement j’aime bien être seul.

     

    Là n’est pas le sujet. Si Navita a bel et bien reçu une balle en argent… ça ne peut signifier qu’une seule chose, s’exprime le fantôme soucieux, qui n’était autre que Samuel Gothik.

    Les chasseurs de créatures sont de retour… enfin du moins un, finit par dire Gladsten.

    Je… je suppose que ce n’est pas une bonne chose, lâche Maxwell craintif.

    Normalement, on ne craint rien vu que nous sommes des humains. À part vous monsieur Gothik, vous êtes déjà mort.

    Mieux vaut être prudent, Annie… si un tueur rôde dans les environs ça ne veut pas dire que les enfants sont en sécurité. Fait attention à Mara, l’avertit Gladsten.

     

    12h24, Maison des Havarga.

     

    Tu veux venir jouer dans ma chambre ou dehors, Mara ? demande gentiment Bratley.

    On a qu’à aller dans ta chambre, vu qu’il fait chaud dehors ?

    Ça marche ! Maman, on monte… tu nous appelle quand on mange ? annonce-t-il gaiement.

    Pas de souci, mon cœur…

     

    Je suis tellement contente que ses premiers jours d’école se soient bien passés ! Et puis il a réussi à se faire une amie, les Nix ont une petite fille vraiment adorable, admet Kallie satisfaite.

    Encore faudrait-il qu’il se fasse des petits amis monstres… hé hé, plaisante Tonny.

    Arrêtes, ne dis pas ça devant ton père… ou il va encore râler, réplique-t-elle pour plaisanter.

     

    Mais Kallie s’aperçoit que Gary ne répond même pas.

    Ça va, chéri ? Tu me parais bien indifférent. Qu’est-ce qui ne va pas ?

    C’est… c’est la nouvelle de ce matin.

    Ah oui… la pauvre infirmière qui s’est faite tirée dessus. Heureusement qu’elle est en vie ! Ça aurait pu être pire.

    C’EST pire, Kallie ! C’était une balle en argent, elle aurait pu mourir si ses collègues ne l’avaient pas découvert, lui répond Gary sur un ton un peu rigide.

    O-oui… tu as raison. Cette histoire te contrarie à ce point ?

    Un peu… l’introduction de ce vampire chez nous il y a quelques jours… maintenant Navita qui se fait tirer dessus par un fou !

    Ah, tu l’as connais ? lui demande Tonny en entendant le prénom de Navita.

    O-oui… c’est une connaissance. Bref, j’espère que ce sentiment d’insécurité qui est en train de s’installer en ville va vite disparaître.

     

    Gary ne mentait pas, certes… mais il n’avait jamais dévoilé à sa femme qu’il avait eu une aventure avec Navita il y a maintenant quelques années. En apprenant la nouvelle, il cru entendre la mort de cette dernière. Fort heureusement non, mais il était tout autant inquiet même si il ne ressentait plus rien pour elle.

     

    Pendant ce temps, à l’étage.

    Toc, toc… c’est le voisin. Vous avez de la farine pour moi, s’il vous plaît ? s’amuse Bratley.

    Oui, bien sûr. Je vais vous en chercher. Tu sais Bratley, je suis contente que tu m’aies invité chez toi ce midi… je passe mon temps à jouer toute seule chez moi avec ma mère, ou dehors à pêcher avec mon père, se confie Mara.

    C’est normal, ça me fait plaisir. Mais tu n’as pas d’autres amis ? Moi, ça ne fait que quelques jours que je suis ici, donc pour le moment je n’ai que toi.

    Pas trop, non… ce n’est pas facile de se faire des amis lorsqu'on vient d'arriver en ville et qu'on est humaine.

     

    Que… qu’est-ce que tu veux dire par là ? demande Bratley un peu surpris.

    Et bien, vu que la plupart de nos camarades de classe viennent de familles de vampires, de loups-garous, de sorciers ou de fées… je me sens un peu exclue.

    Et voilà, ça recommence… comme ce monsieur, l’autre fois… se désespère Bratley. Qu’est-ce que vous avez tous avec les monstres ?

    Te… tes parents ne t’ont rien dit ? On vit dans une ville où il y a plein de gens pas comme nous, Bratley. Enfin… tu n’as pas vu des élèves avec des ailes de fée à l’école ? Il y en a quelques uns pourtant.

    Je… je n’y ai pas fait attention. Et non, mes parents ne m’ont rien dit… même si je trouve tout ça très bizarre. Tu penses que… mes parents ne sont pas hum-

     

    Toc, toc… coucou c’est moi, annonce Tonny en entrant dans la chambre. Il avait écouté toute leur conversation et était bien décidé à montrer quelque chose à Bratley car il lui semblait bien trop naïf.

    Ah… coucou Tonny.

    Bratley… je peux te montrer un truc ? N’aies pas peur, ok ?

    Euuh… oui, si tu veux.

     

    Je me permets Mara, finit par dire Tonny en sortant des griffes.

    Que… qu’est-ce que c’est ? Ce sont des vraies ? s’abasourdit Bratley.

    Oui… maman, papa et moi sommes des loups-garous. Mais je peux t’assurer que tu ne crains rien avec nous.

    Transformes-toi ! lâche subitement le petit garçon.

    Je… je ne peux pas Bratley, ha ha. Un jour on te montrera, c’est promis. Regardes Mara par exemple, elle a l’habitude de vivre ici avec ces créatures, et il ne lui est rien arrivé à sa famille, pourtant ce sont des humains.

     

    — Depuis combien de temps vivez-vous à Moonlight Falls, Mara ?

    Ce… ça va faire 3 ans je crois, répond-t-elle en réfléchissant.

    Tu vois ? Tu ne crains rien. Même si j’avoue que tu es mal tombé avec ce vampire qui a essayé de te mordre… Dans tous les cas, on est là pour te protéger.

     

    À table, les enfants ! réclame Kallie d’en bas.

    Bon aller, c’est l’heure de manger, débite Tonny en quittant la pièce.

    Ton grand frère est vraiment gentil, tu as de la chance, lui dit Mara souriante. Tout à l’heure, j’essayerais de te présenter à une fée.

     

    13h26, chez Branch et Dayvid.

     

    Tu… tu veux que je te fasse un thé ? propose aimablement le vampire.

    Non merci, ça ira Dayvid… répond un Branch inquiet.

    Si tu as besoin de parler, n’hésites pas… je comprends que ce qui s’est passé te trouble.

    Et comment… apprendre que l’infirmière qui m’a soigné se fasse tirer dessus 5 minutes après que je l’ai quitté… c’est inconcevable ! Et en plus, c’était une balle en argent… on voulait la tuer. Mais pourquoi ?

    Ça aurait pu être toi, tu as eu de la chance…

    Là n’est pas la question, Dayvid ! Heureusement, elle est en vie. Mais ça veut dire qu’un tueur se promène dans nos rues… et qu’il peut s’attaquer à n’importe qui ! On est tous visés…

     

    Un silence ordinaire s’installa pendant quelques secondes dans la pièce jusqu’à ce que Dayvid reprenne la parole en s’asseyant.

    Est-ce que… est-ce que tu veux qu’on parle de ce qui s’est passé ?

    On vient de le faire… il n’y a rien d’autre à dire…

    Non, je veux dire… ta chute dans les escaliers. Tu n’as rien à me dire ? demande craintivement Dayvid.

    Ma… chute ? Je… non, je n’ai pas envie de parler de ça.

    Tu disais ne pas oser me parler de quelque chose à l’hôpital… tu sais qu’on est amis depuis longtemps et que je saurais t’écouter.

    Oui mais là… c’est différent. Je ne peux pas t’en parler… ça changerait notre amitié et je ne veux pas que ça change.

     

    De quoi tu veux me parler ? Ne dit pas ça, ça rend les choses encore plus bizarres.

    Justement… ce que je veux te dire est encore plus bizarre…

    Branch, j’ai l’impression que tu n’as plus confiance en moi et ça ne me plaît pas…

    Que veux-tu que je te dise ? Si tu veux je peux partir…

    Non ! Je n’ai pas dit ça, arrêtes. Et puis, c’est ta maison après tout, finit par lui dire Dayvid.

    Ne dit pas de sottises ! C’est notre maison ! Elle nous appartient. Je veux juste que tu-

    Branch. Je vais arrêter d’insister, je te le promets… lance soudainement le vampire.

    Que… quoi ? Enfin je veux dire… d’accord… Temps mieux, finit-il par penser.

     

    Dayvid avait simplement abandonner l’idée de demander à Branch de se confier car il prévoyait de découvrir le secret de son ami d’une autre manière bien plus simple et plus rapide…

     

    ~~~

    Comment cela est-il possible ? Navita n’a pas d’ennemi à Moonlight Falls… se soucie Param, le mari de cette dernière.

    Param, je te l’ai déjà dit… on pense que c’est le fruit d’un chasseur de créatures. Il y a même beaucoup de chances, étant donné les circonstances…

    Quelques circonstances ?! Hein ??

    La balle en argent… le tir silencieux que personne n’a entendu à l’hôpital… tu expliques ça comment toi ? lui demande Gladsten.

     

    Je… je ne sais pas. Mais tout allait si bien… et tout à coup, hop… un pavé dans la marre ! Tout bascule ! Bon elle est en vie, certes…

    Un pavé dans la marre ? Tu veux dire que tout allait bien avec Navita et que cet incident est venu troubler votre magnifique histoire ?

    Oh, ça va Glad… on était peut-être en froid ces temps-ci avec Navita, mais ce n’est pas pour autant que je veux sa mort ! Elle ne méritait pas ça !

    Personne ne mérite ça, Param… Bon je te laisse, on m’attends à la caserne : il faut que j’aille entraîner mon escouade, la chaleur est à son sommet… c’est le moment idéal !

     

    Très bien, bon courage alors.

    Et si t’as besoin après le boulot, tu sais que je suis là ! termine amicalement Gladsten en quittant la jardin.

     

    16h20, Maison des Havarga.

     

    Tu es sûr de ne pas vouloir venir ? Je te prête une canne, si tu veux ? propose Maxwell à son ami.

    Je te jure que non, Max… je ne sais pas comment tu fais pour pêcher avec cette chaleur pesante, c’est impossible.

    J’adore la pêche, mon gars ! Au bord de la plage, comme ça… tu prends des couleurs, tu pêches des poissons et tu peux même reluquer si tu vois ce que je veux dire, lui dit le garçon avec un petit sourire.

     

    Ha ha, je vois très bien ce que tu veux dire Max, mais de toutes façons je pense que je n’ai pas la patience pour ce genre de chose… je préfère me reposer tranquillement sur ma terrasse et attendre que la chaleur passe.

    Bon comme tu veux, tu sais où me trouver si tu veux apprendre et si tes parents veulent du poisson, hein !

    Ouais, c’est ça ! Aller à plus tard, bonne récolte.

     

    Quelques minutes plus tard, Tonny s’installe sur sa terrasse protégé du soleil en jouant tranquillement au rubik's Cube.

    Il faudrait au moins que j’arrive à remplir une ligne… j’ai quand même réussi à faire une face en 10 minutes la dernière fois.

     

    Tonny ? Je peux m’asseoir ? demande Bratley en le rejoignant.

    Oh, salut Bratley. Tu as fini l’école ? C’était bien ?

     

    Oui, on a beaucoup parlé avec Mara… je me disais… j’aimerais bien voir ta transformation, s’exprime-t-il subitement.

    Brat… je t’ai promis que je te montrerais, mais pas aujourd’hui s’il te plaît… il fait bien trop chaud. Je me ferais connaître quand il fera plus frais, juré. Pourquoi tu ne m’aiderais pas à résoudre ce bidule à la place ? lui propose son grand frère en lui montrant le cube.

    Qu’est-ce que c’est ?

     

    Tu ne connais pas ? C’est un rubik’s cube, une sorte de casse-tête.

    Non… je ne connais pas. Je n’en jamais vu avant… finit par dire Bratley en pensant à son ancienne vie sinistre.

    Et bien je te laisse regarder alors… il faut que chaque face soit de la même couleur, lui dit Tonny en lui donnant l’objet.

     

    Oh… c’est donc ça un rubis cube…

    « Rubik’s cube », Brat… attends, il ne faut pas le tenir comme ça, je vais te montrer, le corrige-t-il en prenant son bras.

    Oh euh, d’accord… dit Bratley en se laissant faire.

     

    En l’espace d’un instant, Bratley avait oublié que son grand frère était un loup-garou, de plus ce dernier semblait détendu de passer du temps avec son petit frère…

     

    Ce n’était pas sans savoir que Bianca les observait de loin.

    Haww… Tonny… il me fait craquer comme ça. J’aimerais être près de lui et le dorloter… c’est qui ce mioche à côté de lui ? Il a un petit frère ? Je ne le savais pas… finit par dire la jeune femme désireuse.

     

    Moonlight Falls est une ville gorgée de créatures en tout genre. Vous pouvez y vivre en toute tranquillité, telle que vous êtes...

     

    Comme ce pêcheur naïf qui aime aider son entourage…

     

    Cette petite fille qui s’amuse avec des enfants différents…

     

    Cette sorcière moucharde qui observe son amant…

     

    Ce loup-garou préoccupé qui ment à sa femme…

     

    Ou cette fée au caractère obstiné…

     

    Oui, nous essayons tous de vivre une vie paisible malgré les obstacles qui nous empêchent de continuer...

     

    Pardonnez-moi votre séance d’espionnage mais j’ai une question à vous poser…

    Que…

     

    Jusqu’au moment où nous nous rendons compte que le danger peut être partout…

     

    Calmez-vous… n’hurlez surtout pas où j’appuie sur la détente et ce serait fort dommage car je détient un silencieux.

     

    — Répondez seulement à ma question… êtes-vous une créature ? Attention ne me mentez pas car je le saurais, lui demande la personne en lui pointant l’arme sur le crâne.

    Je… je… Non, je suis… humaine…

    C’est à moitié un mensonge, n’est-ce-pas ?

    Je… suis une sorcière…

    Donc vous n’êtes pas tout à fait humaine… je vous avais pourtant dit de ne pas me mentir.

    Pitié, ne me tuez pas !!

    Oh… je ne vais vous tuer, pas vous…

     

    À suivre.


  • Commentaires

    1
    Hikari
    Mercredi 3 Octobre 2018 à 10:46

    Ouuuh j'adore !

    Pleins de mystère dans chapitre ! Je suis curieuse de voir ce que tu as prévu pour la suite !

     

    Tonny et Brat sont trooop chou à jouer ensemble ! et la petite Mara est toute mignonne !

    2
    Mercredi 3 Octobre 2018 à 11:11

    Oh quelle chapitre! J'ai beaucoup aimé. J'aime vraiment comme tu décris les choses et tu  nous mets vraiment bien dans l'ambiance.

    3
    Rose
    Mercredi 3 Octobre 2018 à 12:27

    Houuuuu !! C'est quoi cette fin !! XD Sérieux, je ne m'y attendais pas, ça fait deux fois de suite !! o_O Quand j'ai vu Bianca, je pensais que c'était elle qui allait nous faire un coup tordu, et puis non, c'est elle qui se fait avoir ! Raaanh ! :o Je suis sûre que ce tueur a un lien avec notre petit Bratley, enfin, je peux me tromper mais bon, c'est gros quand même, le gar vient tuer les créatures, uniquement.... c'est chelou, j'attend d'en voir plus, mais je suis persuadé au fond de moi .... ! 

    C'était un petit chapitre, mais toujours aussi Desperate ... Laul ! Le Desperate Housewife fantastique, c'est comme ça que je vais appeler ton histoire ! :p J'ai bien aimé le p'tit moment entre Tony et Brat, il est vraiment génial avec son "petit frère", on voit qu'il prend son rôle à cœur, il veut rassurer le petit garçon, il veut qu'il se sente bien ici, avec les "montres" , c'est touchant ! J'espère que ça ira de mieux en mieux pour le jeune Bratley et qu'il finira par s’adapter complètement à cet étrange univers !  

    4
    Mercredi 3 Octobre 2018 à 13:25

    Heiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin ?! Mais c'est quoi cette fin ?! Purée on croit être habituée à tes rebondissements, et malgré ça, tu arrives encore à nous surprendre X.X Bordel de nouille, mais tu vas nous tuer avec un suspense pareil, toi !!! >w<

    Sérieux, j'ai vraiment énormément aimé ce chapitre ! J'adore la complicité que Tonny (torse nuuuuu, kyaaaa -désolée, j'avais besoin de faire un peu ma fangirl...-) a avec son petit frère <3 C'est tellement chou !! >w< <3

    Je me demande aussi comment Dayvid va réussir à découvrir ce que lui cache son colocataire... Ca m'intrigue beaucoup :')

    Aaaaahlala, vivement la suite mon sadique :D <3

    5
    stephy
    Mercredi 3 Octobre 2018 à 19:36

    c'est lui le monstre et pas les autre et pourquoi tuer les créature hâte de savoir 

    6
    Mardi 9 Octobre 2018 à 17:52

    Oh purée ..... ça s'annonce mal tout ça !! frown

    J'ai enfin pu rattrapé mon retard ^^ Mon dieu, j'ai tellement adorée ! 

    Quelque chose me dit que les prochains sur la liste du chasseur c'est Tonny et sa famille cry

    Super chapitre, comme toujours, bravo mon Lulu <3 Vivement la suite.

    7
    Mardi 29 Janvier 2019 à 10:05

    Heureusement Navita n'est que blessée.

    Bah alors Bianca, ce n'est pas bien d'espionner comme cela...

    oh la la cela fait peur tout cela : qui veut faire du mal aux créatures magiques ?! beurk

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :